22.10.19

Behaviour renouvelle son soutien à Uhu labos nomades

Behaviour prend au sérieux son rôle d’entreprise citoyenne, tout comme son rôle de défenseur des initiatives communautaires de ses employés. Nous sommes ravis d’annoncer le renouvellement de notre soutien à Uhu labos nomades, un programme de persévérance scolaire novateur et multiforme pour les jeunes autochtones, créé par notre talentueux artiste d’effets spéciaux, Stéphane Nepton et sa partenaire travailleuse sociale, Andrea Gonzalez.

Officiellement lancé en janvier 2019, Uhu labos nomades vise à rejoindre et inspirer les jeunes autochtones par le biais de l’exposition aux arts numériques.

 « En 2012, Andrea et moi avons été frappés par le fait que peu d’autochtones travaillent dans l’industrie du jeu vidéo et encore moins dans des carrières liées aux arts numériques », se souvient Stéphane. « En tant que membre de la communauté Abénaki, j’estimais qu’il m’incombait de faire ma part et de mettre mes 20 ans d’expérience au service des communautés des Premières Nations. Uhu labos nomades est né du désir de motiver les jeunes autochtones à poursuivre leurs études et, surtout, à se rapprocher de leur culture. On doit savoir d’où on vient pour savoir où on va ! »

En moins d’un an, Uhu labos nomades a déjà établi des liens avec plus de 150 jeunes de communautés du Québec – de Montréal à Chisasibi, en passant par Mashteuiatsh – à travers des initiatives comme :

  • Kiosques d’information aux salons de l’emploi
  • Ateliers pratiques inspirés d’expériences, de la culture, de la langue et d’artefacts autochtones.
  • Collaborations avec des artistes autochtones établis
  • Conférences et allocutions sur les opportunités d’emploi dans l’industrie du jeu vidéo

 « Nos programmes sont basés sur la préservation de l’art, de la culture et des langues autochtones et l’importance de la transmission des savoirs autochtones », explique Stéphane. « Dans toutes nos initiatives, nous portons une attention particulière à maintenir l’équilibre parfait entre l’organique et le numérique, entre tradition et modernité. Après avoir participé à nos programmes, nous voulons que les participants se sentent valorisés et inspirés. Il ne s’agit pas seulement de ce qu’ils ont appris, il s’agit de leur donner un sentiment renouvelé de fierté à l’égard de ce qu’ils sont. »

Aujourd’hui, Uhu labos nomades a établi des partenariats avec l’Université Concordia, l’UQAM, Wapikoni, le Festival Présence Autochtone, le Musée McCord, Tourisme Manawan et plusieurs autres organismes et institutions investis dans le succès des jeunes autochtones.

 « Uhu labo nomades est un projet collectif animé par une passion et un engagement volontaire qui serait impossible sans le soutien de bénévoles engagés, dont une douzaine d’employés de Behaviour qui croient au potentiel de nos jeunes autochtones », a déclaré Stéphane.

 « Dès que Stéphane et Andrea nous ont présenté leur projet, il était évident que Behaviour serait impliqué », a déclaré Marie-Eve Boisvert, vice-présidente Communications chez Behaviour. « Nous avons immédiatement été inspirés par le rêve de Stéphane et d’Andrea d’allier la technologie, l’innovation et la sensibilisation communautaire afin d’aider une population mal desservie. C’est un honneur d’avoir au sein de notre équipe d’incroyables employés comme Stéphane qui mettent leur expérience au service des autres. »

L’engagement de Behaviour comprend l’organisation d’ateliers dans son studio de Montréal, le soutien matériel et technique et l’encouragement de ses employés à donner de leur temps aux projets de Uhu labos nomades.

Pour plus d’informations sur Uhu labos Nomades ou pour soutenir ses programmes : https://www.facebook.com/uhulabosnomades/