24.09.19

Blogue du président
Vous songez à faire carrière dans le jeu vidéo ? Voici ce que vous devez savoir. 

Par Rémi Racine
Lorsqu’on a travaillé dans l’industrie du jeu vidéo depuis aussi longtemps que moi (déjà plus de 25 ans…et le compte se poursuit toujours!) on devient une référence pour les conseils en matière de carrière. Quel est l’intérêt de toutes ces années d’expérience si on n’assume pas pleinement son rôle de mentor et de grand frère de la prochaine génération de créateurs et d’innovateurs?

Depuis mes débuts chez Behaviour Interactif en 1994, les jeux vidéo ont beaucoup évolué. Comme cette industrie génère dorénavant plus de revenus que celles de la musique et du cinéma réunies, il est indéniable que nous avons fait beaucoup de chemin.

Bien qu’il n’y ait pas de bonne ou de mauvaise façon de démarrer une carrière en jeux vidéo, voici quelques conseils pratiques pour vous tous qui rêvez de créer le prochain grand jeu.

S’il vous plaît, rassurez vos parents !

Dire à ses parents qu’on désire faire des jeux vidéo pour gagner sa vie pourrait les faire basculer dans l’inquiétude.

Il y a 20 ans, ils auraient eu raison de s’inquiéter.

Aujourd’hui, l’industrie du jeu vidéo est plus solide que jamais. Au Québec, notre industrie, avec ses 231 studios actifs et plus de 10 000 professionnels, a un impact économique qui approche le milliard(1). Aux États-Unis, l’industrie est évaluée à près de 20 milliards de dollars et plus de 2500 entreprises de jeux vidéo soutiennent directement et indirectement 220 000 emplois(2).

Vous pouvez donc les rassurer – et démontrer vos compétences de recherche – en leur disant que l’industrie croît à un rythme de 8 à 10 % par année sans ralentissement prévu, que 59 % des adultes jouent maintenant aux jeux vidéo et que le salaire moyen dans l’industrie est estimé à plus de 70 000 $ (ne plus devoir être un soutien financier dans votre vie d’adulte devrait aussi les réconforter).

Créer des jeux vidéo n’est plus un cheminement de carrière risqué. C’est une affaire sérieuse.

D’année en année, il y a plus de postes ouverts que de candidats qualifiés. Chez Behaviour, il y a actuellement 86 postes ouverts pour tous, de programmeurs d’interface utilisateur aux ingénieurs de données, en passant par les artistes de capture.

Se plonger dans les livres

Ce n’est peut-être plus une opinion répandue, mais j’encourage tous ceux qui veulent gagner leur vie en faisant des jeux à obtenir un diplôme universitaire. Oui, il est possible de faire sa marque dans les jeux vidéo sans études formelles, mais croyez-moi, votre potentiel d’avancement augmente avec un diplôme en main.

En prime, un diplôme facilite grandement le travail à l’étranger et la reconnaissance de vos compétences par les employeurs.

L’importance de se faire un nom

Si vous voulez vous lancer dans une carrière dans le jeu vidéo, établissez un réseau de contacts. Comment ? En participant à des « game jams », en étant actif sur des forums de discussion et en montrant votre travail sur Reddit, GitHub et Art Station. Le bénévolat lors d’événements et de conférences de l’industrie est aussi un excellent moyen de se faire remarquer.

En plus d’acquérir des connaissances précieuses, vous établirez un réseau professionnel qui se portera garant de vos compétences et de votre enthousiasme. Croyez-moi, vous serez en tête de liste lorsque viendra le temps de recommander un candidat pour un poste.

Apprendre continuellement

Notre industrie est alimentée par le talent et la passion. Pour bâtir votre carrière, vous aurez besoin d’une curiosité insatiable et d’une solide éthique de travail.

J’ai vu des employés passer de 30 000$ à 150 000$ en seulement quelques années. Ce n’est pas un mythe urbain qu’un testeur puisse devenir un Designer de Jeu.

Quel est le secret de leur réussite? Ils laissent leurs egos de côté. Ils se tiennent toujours à l’affût des nouvelles tendances et des nouvelles technologies et se consacrent entièrement à leur évolution. Être un joueur d’équipe clé n’exige pas de dormir au bureau, mais cela signifie d’apprendre à être efficace et à mettre constamment ses compétences à jour.

Voilà, vous savez tout. Si vous en avez la volonté et les compétences, vous avez vraiment la possibilité de faire carrière dans la création de jeux vidéo.

Bonne chance à tous!

Rémi Racine
Président et producteur exécutif – Behaviour Interactif

(1) Les Affaires: Jeux vidéo au Québec: bientôt le milliard de retombées

(2) Venture Beat: The U.S. game industry has 2,457 companies supporting 220,000 jobs